Langage

De Wiki1000

Sommaire

Introduction

Le langage 1000 est un langage managé dont la syntaxe hérite du Pascal Objet.

Les différences principales avec le Pascal Objet sont les suivantes :

  • Il ni a pas de support pour définir des types, classes et structures. Dans la méthodologie de développement d’une application ligne 1000 cette partie est faite dans le Modèle Métier.
  • La mémoire est managée de sorte qu’il n’est pas nécessaire d’allouer ou de libérer explicitement la mémoire.
  • Il ni a pas de support pour les types ensembles (SET) et les opérateurs associés.

Le langage

Bloc de code

Un bloc de code à la structure suivante :

var 
  declarations ;
begin
  instructions ;
end;

La partie déclaration peut contenir des déclarations de variables ou de procédures imbriquées.

Variables

Les variables DOIVENT être explicitement déclarée en utilisant la syntaxe suivante :

var 
  identifier : type;
  identifier, identifier : type;
  identifier : Array[0..X] of type;
  identifier : Array of type;

Types

Le langage supporte des déclarations de type fort et contrôle l'intégrité des types; toutefois, pour des raisons de compatibilité ascendante, les erreurs de contrôle de type génèrent des messages d'alerte et pas des erreurs.

type alias(*) remarks
integer int,unsigned,short,long,unsignedlong Entier 32 bit signé
longint Entier 64 bit signé
double float (***) Nombre flottant double précision
  • 5.0e-324 .. 1.7e+308
  • 15-16 chiffres significatifs
currency decimal Valeur monétaire virgule fixe à 4 décimales
  • -922337203685477.5808.. 922337203685477.5807
  • 10-20 chiffres significatifs
boolean Valeur logique vrai ou fausse
string anyURI Chaîne de caractère (**)
char Caractère
enum Enumération
TDatetime datetime Date et heure encodée en double
date Date encodée en double
time Heure encodée en double
variant Containeur de variable de type dynamique.
TClass Type classe générique
TObject Type objet générique
TPersistent Type persistent générique

(*) Les alias sont définis pour supporter les sérialisation SOAP

(**) L'encodage des chaînes de caractère peut dépendre des versions; jusqu'à la version 5.60 incluse les chaînes sont basées sur un encodage ANSI. Dans le futur les chaînes pouraient être basées sur un encodage unicode.

(***) Le type Double (Float) n'est pas adéquat pour réaliser des calculs monétaires, utiliser le type Currency

Les types suivants sont spécifiquement introduis pour le support de la sérialisation SOAP :

type alias remarks
normalizedString
token
duration
base64binary Binary base 64 encoded stream
hexbinary Hexadecimal encoded stream

Constantes

Il ni a pas de support pour déclarer des constantes.

integer 10
hexadecimal $0A
float 1.00
char 'A'
char #10
string 'This is a string with a quote'

Procedures et fonctions

Tout comme en langage Pascal les procédures et fonctions peuvent être imbriquées dans un bloc de code :

var
  p1,p2,p3 : type; 

  function name(p4:type):type;
  var p2:type;
  begin
    Result := p1+p4+p2;
  end;

begin
  ...
  p3 := name(p1,p2);
end;

Opérateurs

Arithmétiques

+ Addition
- Subtraction
unary (-) Negation
/ Division
* Multiplication
div Integer division
mod Integer modulo

Logiques

and logical AND
or logical OR
xor logical XOR
not Negation

Comparaisons

= equal
<> not equal
> upper
>= upper equal
< lower
<= lower equal

Expression

Les expressions sont évaluées de la gauche vers la droite, les termes doivent être placés entre parenthèses :

  (a=b) and (c=d) ....

L'évaluation des expressions est optimisée :

  // term is not evaluate.
  false and term

  // term is not evaluate.
  true or term

Instructions

Instruction

Les instruction doivent être séparées par un point virgule ";"

  x := 1;
  y := 2;
  x := x+y;

Plusieurs instructions peuvent être assemblées en utilisant begin / end :

  begin
    x := 1;
    y := 2;
    x := x+y;
  end;

Affectation

L'affectation utilise l'opérateur ":=" :

  x := 1;

for

L'instruction for permet l'implémentation de boucle basées sur un index :

  for index:=lower to upper do 
   statement ;

  for index:=upper downto lower do 
   statement ;

La variable d'index DOIT être une variable entière.

while

L'instruction while permet l'implémentation de boucle basées sur une expression :

 while (expression) do
   statement ;

Le corps de la boucle peut ne pas être exécuté.

repeat

L'instruction repeat permet l'implémentation de boucle basées sur une expression :

 repeat
   statement ;
 until (expression)

Le corps de la boucle sera au moins exécuté une fois.

foreach

L'instruction foreach permet l'itération à l'intérieur d'une collection :

  foreach V in C do 
   statement ;

  foreach V in C index I do 
   statement ;

C DOIT être une collection (ex : liste, curseur) V DOIT être une variable du type de la collection.

Optionnellement une variable d'index I peut être utilisée, dans ce cas elle DOIT être une variable entière.

break

L'instruction break permet d'interrompre l'exécution d'une boucle :

  for index:=lower to upper do 
   begin
     ....
     if expression then break;
   end;

L'effet de l'instruction break est de sortir de la boucle.

L'instruction break peut être utilisée dans les boucles for,foreach,while,repeat.

continue

L'instruction continue permet d'interrompre l'exécution du corps de boucle et de passer à l'itération suivante :

  for index:=lower to upper do 
   begin
     if expression then continue;
     ....
   end;

L'effet de l'instruction continue est de passer à l'itération suivante.

L'instruction continue peut être utilisée dans les boucles for,foreach,while,repeat.

if

L'instruction if permet de réaliser un branchement en fonction d'un test :

  if expression then statement ; 

  if expression then statement else statement ; 

case

L'instruction case permet un branchement en fonction de la valeur d'une variable.

case V of
 const1 : statement1;
 const2 : statement2;
 ...
 else statementN;
end; 

La variable peut être une variable de type entière ou chaîne de caractère.

Support des exceptions

Une exception peut être levée par le code managé, la librairie d'exécution ou le framework. Dans tous les cas les exceptions peuvent être traitées par des blocs try finally / except.

Lever une exception

L'instruction raise permet de lever une exception :

  raise ERule.Create('some message here');

La classe de l'exception doit être une des classes suivantes :

ERule Erreur métier

Try / finally

Un bloc d'instruction Try / finally permet d'intercepter une exception en vu d'assurer l'exécution d'un code de sortie :

 try
   statement 1;
 finally
   statement 2;
 end;
 statement 3 ;

Si une exception est levée dans le bloc 1 l'exécution se poursuit dans le bloc 2 avant de revenir au bloc supérieur. Le bloc 3 n'est jamais exécuté.

Try / except block

Un bloc d'instruction Try / except permet d'intercepter une exception en vu de traiter l'erreur :

 try
   statement 1;
 except
   statement 2;
 end;
 statement 3;

Si une exception est levée dans le bloc 1 l'exécution se poursuit dans le bloc 2 puis dans le bloc 3.

L'objet d'exception E peut être manipulé dans le bloc d'exception :

 try
   statement 1;
 except
    showMessage(E.Message);
    statement 2;
 end;
 statement 3;

L'exception peut être de nouveau levée a l'intérieur d'un bloc d'exception :

 try
   statement 1;
 except
   statement 2;
   raise ;
 end;
 statement 3;

Si une exception est levée dans le bloc 1 l'exécution se poursuit dans le bloc 2 puis est redéclenchée; le bloc 3 n'est pas exécuté.

Fonctions magiques

Assign()

La fonction Assign() permet de tester qu'une variable contenant un objet est affecté, c'est à dire que la référence de l'objet n'est pas nil.

Exemple :

begin
  // Teste le retour d'une fonction
  inst := someFunctionWichReturnAnObject(...);
  if Assigned(inst) then
   begin
   end;
end;
 
begin
  // Teste si une référence est affectée
  if Assigned(Ref1) and Assigned(Ref1.Ref2) and Assigned(Ref1.Ref2.Ref3) then
   begin
     V := Ref1.Ref2.Ref3.Attribute;
   end;
end;

A partir de la version 5.60 il est possible de tester directement une notation pointée :

begin
  // Teste si une référence est affectée (safe in 5.60)
  if Assigned(Ref1.Ref2.Ref3) then
   begin
     V := Ref1.Ref2.Ref3.Attribute;
   end;
end;

_TP()

La fonction _TP() permet de convertir une chaîne de caractère dans la langue utilisée lors de l'exécution.

Cette fonction à deux usages :

  1. Elle permet aux outils de traduction de retrouver les chaînes de caractère à traduire.
  2. Elle traduit les chaînes de caractère dans la langue utilisée lors de l'exécution.

Le développeur doit respecter certaine règles pour permettre une traduction efficace:

Ne pas utiliser de variable dans les messages :

begin
  // Message impossible à extraire (Erreur de compilation) :
  AMsg := _TP('L''objet '+inst.Caption+' ne remplit pas la condition ... ');
 
  // Forme correcte :
  AMsg := Format(_TP('L''objet %s ne remplit pas la condition ...'),[inst.Caption]);
end;

Ne pas couper les messages en morceaux incompréhensibles :

begin
  // Message incompréhensible pour le traducteur :
  AMsg := _TP('L'objet') +inst.Caption+ _TP(' ne remplit pas la condition');
end;

Gérer l'ordre des paramètres dans les formats :

begin
  // L'ordre des paramètres pourra être inversé dans le message traduit.
  AMsg := Format(_TP('L''objet %1s ne remplit pas la condition exprimée par %2s'),[inst.Caption,AExpression]);
end;

Voir aussi :

AS

AS est un opérateur de transtypage utilisable sur les classes métiers.

L'opérateur AS est évaluée à la compilation pour permettre au compilateur de connaître la classe de l'objet transtypé ET à l'exécution pour vérifier que la classe de l'objet est bien conforme à celle indiquée dans le transtypage.

Exemple :

function foo(inst:TitObject):Integer;
begin
  // Si inst n'est pas un objet de MyClasse une exception sera levée.
  Result := (inst as MyClasse).MyVariable;
end;
 
function foo(inst:TitObject):Integer;
var V:MyClasse;
begin
  // Si inst n'est pas un objet de MyClasse une exception sera levée.
  V := (inst as MyClasse);
  Result := V.MyVariable;
end;

IS

IS est un opérateur boolean qui teste si un objet est d'une classe métier particulière.

Exemple:

function foo(inst:TitObject):Integer;
begin
  if (inst is MyClass) then 
   begin  
     ...
   end
   else
  if (inst is OtherClass) then
   begin
     ....
   end;
end;

Développement DSM





Whos here now:   Members 0   Guests 1   Bots & Crawlers 0
 
Outils personnels